méditation enfants

"Jaloux ?" Un texte de méditation guidée pour enfants

Voici un texte de méditation adapté d'un texte de Chanel Tsang, narratrice canadienne d'un podcast pour enfants (PeaceOut Podcast). J'espère qu'il vous inspirera. Le thème est la jalousie. 

Super-Max et Super-Alice sont deux jeunes super-héros en quête d'un trésor secret qu'ils veulent protéger du méchant Hector. 

Après plusieurs jours de recherche, Super-Max et Super-Alice se retrouvent au pied de la plus haute montagne du monde. Mais ils ne savent pas trop où aller ensuite... Ils essaient difficilement de trouver le prochain indice pour trouver le trésor. 

Il y a une multitude de trésors au-delà de toute imagination qui sauveront un jour le monde. Des richesses qui seront déterrée par celui qui aura senti ses pouvoir de l'intérieur et en aura fait bénéficier le monde. 
 
Super-Max et Super-Alice sont maintenant en haut de la plus haute montagne et lis commencent à paniquer. Comment sauront-ils quel est le bon chemin à prendre ? 

Aidons Super-Max et Super-Alice à se calmer. Trouvons un endroit confortable nous asseoir ou nous allonger.
 
Fermons les yeux. Ralentissons notre respiration. 10, 9, 8, 7, 6, 5. 

4, 3, 2, 1. 
 
Si vous n'êtes pas assis, faites-le maintenant. 

Imaginons qu'il y a un aimant au dessus de notre tête...qu'il y a une force magnétique au dessus de nous. Il n'est pas si gros que ça, cet aimant, et ne vous fera pas décoller, mais il commence à nous tirer la tête vers le haut. Soulevons un peu le menton et continuons à faire comme si l'aimant nous tirait vers le haut.
 
Maintenant, étirons nos jambes...
 
Il y a trois chemins différents que Super-max et Super-Alice peuvent prendre pour trouver le trésor. 

Levez les mains au-dessus de la tête.
 
Maintenant, penchez-vous vers vos orteils, en touchant le sol là où c'est le plus confortable.
 
Soulevez de nouveau le haut du corps.
 
Maintenant, sentez l'aimant tirer doucement la tête vers le haut, les épaules en arrière. 

Maintenant que nous sommes à nouveau assis, étendons les bras au-dessus de notre tête. Puis relâchons les bras.  
 
Levez les bras une dernière fois. Puis relâchez les bras. 
 
Croisez les jambes si cela vous convient et asseyez-vous. Fermez les yeux si ce n'est pas déjà fait. 

Super-Max a finalement remarqué de belles fleurs rouges poussant près du chemin de gauche. Des rhododendrons, qui sont la fleur nationale du Népal. Super-Max pense que les fleurs rouges sont si lumineuses qu'elles ressemblent à  des flammes. C'est un indice, leur guide leur avait dit que pour trouver le trésor, il fallait passer à travers le feu.  
 
Super-Max va sur ce chemin avec les rhododendrons et trouve que quelqu'un a sculpté un panda roux derrière le rhododendron.
 
"Ça doit être ça !." Leur guide leur avait aussi parlé d'un panda roux. 
 
Quand Super-Max dit à Super-Alice qu'il était content de savoir où aller maintenant, Super-Alice se sent un peu bizarre.
 
Son estomac se contracte  et elle n'arrête pas de penser au fait que Super-Max a trouvé avant elle le chemin du trésor. Super-Alice est jalouse que Super-Max ait su où aller alors que c'est elle, Super-Alice, qui pense à ce trésor depuis qu'elle est toute petite. 

Super-Alice se dit que si elle n'avait parlé du trésor à personne, Super-Max n'aurait jamais entendu parler du trésor.
 
Les mains sur les genoux, paumes vers le haut. Prenons trois respirations profondes, et essayons de détendre Super-Alice. 
 
Inspirez par le nez pendant un...deux...trois.... quatre secondes et maintenant expirez par votre bouche pendant trois, deux, une seconde. Par le nez..... Puis par la bouche...  Une dernière fois.... 
 
Super-Alice est jalouse de Super-Max. C'est peut-être parce qu'elle a toujours eu peur de ne jamais trouver le trésor. Maintenant  que quelqu'un d'autre a trouvé un indice important,  Super-Alice se dit qu'elle avait raison. Elle ne l'aurait jamais trouvé toute seule.... 
 
Un bon moyen d'aider à surmonter ce sentiment de jalousie est d'être reconnaissant pour ce que vous avez déjà. C'est à dire d'estimer que vous avez de la chance d'avoir ce que vous avez déjà. Cela s'appelle la gratitude. 
 
La gratitude peut nous aider à faire sortir les pensées jalouses de nos têtes parce que penser à toutes les choses qui sont bien dans notre vie remplit nos esprits et fait sortir ces pensées jalouses.

Avec les mains sur les genoux, serrez vos poings. Serrez plus fort maintenant en sentant vos bras et vos mains devenir plus tendues et plus serrées. Faisons comme si c'était un sentiment de jalousie, serrons-nous encore plus fort maintenant. Peut-être sentez-vous vos ongles se presser contre vos paumes. Maintenant, quand je compte jusqu'à trois, relâchez vos poings. Un deux trois. Laissez vos mains et vos bras se détendre. 

Et sentez-les fondre doucement. La tension s'en va. 

Essayons encore une fois. Repassez les poings et serrez bien, serrez.... 

Et maintenant, à trois. Relâchez-les. Un, deux, trois.... 

Laissez vos mains et vos bras reposer et relaxer. 

Avant de finir cette méditation, pensons à au moins une chose pour laquelle nous sommes reconnaissants et chanceux d'avoir dans notre vie... Il peut s'agir d'une personne, d'une chose, d'un animal de compagnie ou de quelque chose que nous pouvons vraiment bien faire.

De quoi êtes reconnaissants aujourd'hui?